Klaus Nomi

Photo (c) Guy Clerc
 

Lancement du nouveau projet: La Cie TT3 présente au Festival In-Cité une première maquette de son KLAUS NOMI PROJEKT, qui donnera lieu à une publication à l’automne (chez HumuS), suivie d’une tournée de lectures-concerts en 2019. Un hommage haut en couleur à l’une des figures marquantes de la New Wave américane, martien-chanteur à la voix de fausset qui a traversé comme un météore les nuits fauves d’un New York kitsch et pop.

Cédric Leproust (jeu)
Marc Berman (musique)
Albertine (dessins)

Pierre Lepori (texte et direction)

C’était dimanche 1er juillet 2018, 19h30
Festival In-Cité Lausanne
Esplanade de la Cathédrale

Prochaines dates:
16 novembre 2018, Lausanne (Galerie HumuS)
17 novembre 2018, Genève

Voici quelques extraits pour vous mettre l’eau à l’oreille:

 



 


 


 Photos: Lausanne, 1er juillet 2018, © Michel Pennec, Guy Clerc, Eric Coulaud
 
Nous sommes des créatures tellement mobiles que les sentiments que nous feignons, nous finissons par les éprouver: petit cours à l’intention de nos bonnes pommes, surtout de leurs mamans, et des mémères décorées comme des arbres de Noël. D’ailleurs, Noël approche, il fait froid sur la 5e Avenue. Atmosphère de maison close décatie, décadente, dissidente, c’est-à-dire dix fois pire que la moyenne. Vous m’excuserez si je m’exprime si mal, mesdames et les enfants. J’ai dû fuir ma langue maternelle, ma mère avec. Mais j’ai quelques peines – quelque pain – à m’abandonner au nouvel idiome. L’abandon, d’abord, quel mot cocasse. Il y a donc en moi une errance, droit à l’erreur d’errer, qui est tout à la fois le masochisme de l’étranger qui ne se cache pas et la fascination linguistique pour les débris du corps d’avant. C’est clair? Non, passons. Ne trouvez-vous pas fascinante Anna Magnani quand elle mastique l’anglais comme un singe dans le Carrosse d’or de Renoir? Je m’en suis inspiré, sachez-le: quand je dis surely to the sea – dans la chanson de Pelvis –, c’est un hommage à son piteux accent. Du Beethoven à contre-jour pour faire glamour. Vous ne croyez pas sincèrement que je suis simplet, que je n’ai pas peaufiné mon anglais en tant qu’artiste? Revenons à nos moutons, si vous voulez bien, à mon cours pratique du bazar de l’ego. Vous l’aurez compris, je ne suis pas un intellectuel, je ne peux que bricoler. Du braconnage, c’est ça.